L’ange déchu

Mike Resnick

Traduzido por: Hugo Vandal-Sirois


Obra de arte Daniel Leblanc

À 20 h 32, le 16 juin 2024, Gerhardt Skarda évoqua Lucifuge Rofocale, l’un des grands démons du royaume des enfers, et lui offrit son âme en échange de trois vœux. Il fut exaucé, et moins de 48 heures plus tard, il se vit accorder un charme irrésistible auprès des jolies femmes, le titre de chancelier d’Allemagne et la vie éternelle.

À 23 h 54, le 16 juin 2024, Mohammed Achmed emprisonna un jeune fils du démon Ba'al dans un pentagramme soigneusement dessiné. Ils jouèrent à pile ou face — l’âme d’Achmed contre un crédit inépuisable partout sur terre — et Achmed remporta la partie.

À 1 h 02, le 17 juin 2024, Robert Taft Ellington, un grand maître des échecs de renommée mondiale, mit son âme en jeu contre Lucifer lui-même. Il opta pour la défense indienne et annonça échec et mat au 27e coup. Lucifer, qui avait bêtement accepté le sacrifice d’un fou sans bien protéger sa reine, fit d’Ellington le chanteur le plus célèbre de la décennie, adulé par des hordes d’admiratrices.

Aux enfers, où le temps et le jour n’existent pas, et où même le lieu est soumis aux volontés du Maître des ténèbres, princes et généraux se rejoignaient, perchés sur un amas aplati de pierres, bien plus haut que leur triste maître.

— Pourquoi fait-il ça?, demanda le dernier membre du groupe d’élite. Il peut certainement remporter une partie d’échecs contre n’importe quel adversaire que la terre ait porté!

— Tout comme je peux gagner à pile ou face à tout coup, acquiesça le fils de Ba'al, ou franchir les frontières d’un pentagramme comme bon me semble.

— Et j’aurais pu rendre toutes les femmes repoussantes, détruire l’Allemagne et gratifier Skarda d’une vie éternelle de dur labeur dans les profondeurs sous nos pieds, ajouta Lucifuge Rofocale.

— Mais alors pourquoi?, insista celui qui interrogeait les autres. Les enfers grouillent de souffrance et de damnés. Pourquoi prétendre en vouloir davantage? Le Maître des ténèbres évite ceux que nous avons déjà.

— Bien sûr qu’il les évite, dit Lucifuge Rofocale. Car lui-même est condamné à plus de souffrances que les autres ne subiront jamais. Comme toi, ils n’ont pas connu le paradis.

— Je ne comprends pas.

— Croyez-vous que la souffrance des damnés lui plaît?, demanda le fils de Bael.

— Pourquoi pas? Elle me plaît, à moi.

— Mais tu es né démon. Alors que lui, il est né ange.

Le nouveau venu hocha sa tête cornue.

— Je ne vois toujours pas la différence que cela fait.

— Tu as l’éternité devant toi, dit Lucifuge Rofocale. Viendra un temps où tu comprendras ton maître.

Pendant cette discussion, le seigneur Lucifer arpentait les flots de lave des enfers. Il s’arrêta enfin puis, comme il l'avait fait un milliard de fois par le passé, et comme il le fera un billion de fois à l’avenir, leva les yeux vers le paradis. L’éclat de la lumière parut s’intensifier alors qu’il le fixait des yeux, et un instant plus tard, des larmes de douleur coulant sur son visage. Le Maître des Ténèbres laissa sa conscience divaguer, alors que pour un infime éclat de temps, il rejoignit les corps et les âmes triomphants et gorgés de plaisir de Skarda, Achmed, Ellington et de millions d’autres, saisissant futilement une parcelle de la lueur du paradis qu’il avait abandonné il y a si longtemps. 

Mike Resnick

Mike Resnick is a very prolific American science fiction author who has won numerous awards from all over the world, including five prestigious Hugo Awards and a Skylark Award for Lifetime Achievement in Science Fiction. His most famous novels include Kirinyaga (1989), Seven Views of Olduvai Gorge (1995), The 43 Antarean Dynasties (1998) and Distant Replay (2008). His work has been translated into more than 20 languages.

Hugo Vandal-Sirois

A certified member of OTTIAQ, Hugo Vandal-Sirois is a translator working in the field of advertising and marketing. He writes and gives lectures about the challenges of adapting promotional communications, and is currently pursuing a PhD in Translation Studies at Université de Montréal. He is also working on his first novel translation, a polar by Canadian author André K. Baby, expected to be published in Spring 2014.